Ces projets participatifs (ou actions collectives) s’inscrivent dans une démarche croisant les pratiques culturelles et artistiques, à des fins de réflexion et d’action collective.

Casbah behind the legacy

Alger, Février 2018

" Casbah behind the legacy " est un projet autour de la notion d’héritage et du patrimoine immatériel de la Casbah d’Alger. Quel héritage la Casbah a-t-elle légué à ses habitants ?

Ce centre de vie aux multiples expressions est un témoignage de l’histoire algérienne. Quelle est la relation entre ce patrimoine et ses habitants qui en sont les légataires?

C’est là l’objectif premier de ce projet qui regroupe deux volets : une exposition de photographies et de poèmes sur la Casbah, et un projet de collages photos et de réalisation de fresques sur les murs de la Casbah. Il s'agit, par cette démarche, d'ouvrir le champ de réflexion et d'interaction entre les habitants et la Casbah grâce aux œuvres artistiques (photos, collages et fresques) qui s'intégreront à l’environnement quotidien de ce site inscrit sur la Liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Derrière cette initiative artistique porteuse d’un nouveau regard, se cache une volonté de susciter un questionnement sur la Casbah elle-même et sur son devenir. L’idée étant de créer un dialogue entre la Casbah comme bâti, et ses habitants, en utilisant les rues et les façades des maisons comme vecteurs de ce dialogue.

 

 -> https://www.facebook.com/CasbahBehind/

 

"Behind the wall"

Dans le cadre de cette manifestation, je me suis intéressé à l'espace intra mural des maisons de la Casbah, a ce qu'on pourrait trouver derrière les façades de ces maisons introvertis ... Un endroit particulier avait attiré mon attention, la terrasse.

La photo prise depuis l’intérieur de la maison, a été exposé sur sa façade, telle une mise en abyme. L’idée est que le passant, par un effet d’optique, ait l’impression que la façade n’existe pas et qu’il ait un accès direct à l’intérieur de la maison... a l'un de ces lieux de vie...



el massar 1

Ghardaia, Octobre 2017

EL MASSAR 1 est un parcours d’ateliers de création Land Art et de photographie dans 6 régions d’Algérie qui a rassemblé 90 jeunes, 20 artistes et 10 associations.

Une des plus longues et anciennes routes de l’Afrique, la Masar 1 (Route nationale 1), longue de 2400 km traverse différentes réalités humaines et géographiques. Souvent représentée à travers l’œil fasciné du voyageur, artiste ou documentariste, l'idée est de mettre les jeunes habitants de cette route dans la condition d’expérimenter des techniques pour exprimer à travers elles leur propre vision de la route.

Une exposition des œuvres photographiques a été installée aux abords de la Masar 1 (Route nationale 1).

Projet initié par Riad Hamed et Louise Dib

-> https://www.facebook.com/masar1algerie/



l'art est république

Bejaia, Aout 2017

Retour sur cette édition très spéciale de l'Art est public de Bejaia, qui s'est déroulé cette fois ci en plein cœur de bougie, dans l'un des quartier les plus chaud et chelou de la région.
El 7ouma Seb3a ou 3achrine, un bidonville dans lequel la population vit dans l'obscurité et le délaissement...
Une population qui aspire ardemment à la vie ...

Cet événement qui a été organisé par Moov Com & Events a regroupé des artistes et associations des quartes coins du territoire



artifariti

"Rencontres internationales sur l'art et les droits de l'homme au Sahara occidental"

Tindouf / Tfariti, Octobre 2016

 ARTifariti est une rencontre annuelle, une résidence artistique ou l'objectif principal est de promouvoir la cause sahraoui et les relations interculturelles, en favorisant l'échange d'expériences et de compétences entre les artistes locaux et internationaux; ainsi les artistes contribuent à la diffusion de la cause du peuple sahraoui,a sa culture, ses racines et sa liberté

http://www.artifariti.org/en/



el medreb

Alger, Septembre 2016

EL MEDREB, une expression de l’argot algérien définissant à la fois, un lieu indéterminé et très précis.
Ce projet, soutenu par SouthMed CV, sera présenté sous forme d’une recherche autour des bâtiments abandonnés à Alger, plus précisément dans la région d’El Hamma en étudiant son contexte social, architectural et historique.
En parallèle de cet aspect de la recherche, une autre partie portera sur la préservation de la mémoire collective, avec l'implication directe des habitants d’El Hamma. Le but étant de ré-imaginer ensemble ces espaces abandonnés, en tant qu’espaces communs pour les rencontres sociales et culturelles de la communauté, gérés par et pour ses habitants de manière durable.

https://www.facebook.com/ELMEDREB/

liens presse:

El Hamma Revival, Journal L'ExpressionLe coin du copiste : Redonnons vie a nos quartier, Journal El Moujahid